Toute l'actualité sportive et associative >

18 recommandations pour un sport plus inclusif

Roxana Maracineanu, ministre des Sports, a participé, vendredi 11 janvier, à la présentation du bilan des Gay Games 2018 au cours de laquelle 18 recommandations pour un sport plus inclusif ont été annoncées.

Du 4 au 12 août 2018, Paris a accueilli la 10e édition des Gay Games. Une fête de la diversité et du partage, soutenue par le ministère des Sports, qui a connu un succès indéniable comme l'ont confirmé les organisateurs le 11 janvier dernier lors de la conférence bilan à la mairie de Paris, en présence de Roxana Maracineanu, ministre des Sports

Plus de 10 000 participant.e.s venu.e.s de 91 pays ont participé à 36 sports et 14 manifestations culturelles et des conférences, ce qui permet aux Gay Games de Paris de renouer avec les plus hauts scores de participation. Cette 10e édition a également attiré environ 30 000 visiteur.se.s, créant un impact économique substantiel pour la ville de Paris, la Région Ile-de-France et la France dans son ensemble.

Les Gay Games ont par ailleurs contribué à renforcer l'image LGBT-friendly de Paris et à promouvoir le mieux vivre ensemble. « Ma présence témoigne de la continuité de l'engagement du ministère des Sports aux côtés des organisateurs de cette belle manifestation qui célèbre la diversité, l'égalité, la solidarité et le partage, a expliqué Roxana Maracineanu dans son discours. Cet événement contribue avant tout à promouvoir l'idée que le sport rassemble. Il permet de faire tomber des barrières sociales, nous aide à mieux nous connaître et donc à nous épanouir. Il permet de changer le regard qu'on porte sur soi-même et sur les autres. Le sport favorise l'inclusion et le respect de l'autre, quelle que soit son genre, son origine ou son orientation sexuelle. Et je suis convaincue que les Gay Games permettent et permettront encore à d'autres personnes, athlètes ou non, de trouver aussi leur place dans la société. »

« Les Gay Games portent un véritable projet de société, pour une société plus inclusive et plus sportive, avec la promotion du sport pour tou.tes autour de la valeur d'égalité, ont confirmé Pascale Reinteau et Manuel Picaud, Coprésidents de Paris 2018, aux côtés de la ministre. Tous les acteurs espèrent que le message sera porté lors des prochaines compétitions internationales et notamment aux prochains Jeux Olympiques et Paralympiques qui auront lieu à Paris en 2024. Ainsi, l'héritage des Gay Games aura été utile et respecté. »

Outre l'événement sportif et culturel, les 3 jours de conférence sur le sport universel qui se sont tenus du 1er au 3 août 2018 dans les salons de l'Hôtel de Ville de Paris ont abouti à « l'Appel de Paris 2018 », regroupant 18 propositions pour rendre le sport accessible au plus grand nombre.

18 recommandations pour un sport plus inclusif : le sport, outil de lutte contre les discriminations ; le sport, source de bien-être et de santé ; le sport, levier d'accessibilité et d'égalité.

• Proposition 1 : Appuyer la dépénalisation universelle de l'homosexualité.
• Propositions 2 : Valoriser les actions des associations sportives LGBTi+.
• Proposition 3 : Élaborer un programme de sensibilisation, de prévention et de sanction des entraîneurs, dirigeants, supporters et pratiquants coupables de propos ou d'actes homophobes.
• Proposition 4 : Intégrer un référent LGBTi+ au sein des instances sportives nationales et internationales.
• Proposition 5 : Ouvrir les compétitions sportives nationales et internationales, amateures ou professionnelles, aux couples de même sexe (patinage, danse sportive...).
• Proposition 6 : Promouvoir l'activité physique ou sportive tout au long de la vie et en tous lieux.
• Proposition 7 : Renforcer la culture sportive des jeunes en faisant, des écoles jusqu'aux universités, des lieux de vie actifs où l'éducation physique et sportive est valorisée.
• Proposition 8 : Faciliter le recours à l'activité physique dans le cadre d'un parcours de santé
• Proposition 9 : Encourager les fédérations sportives à proposer des licences sport-santé ou sport loisir à des tarifs préférentiels
• Proposition 10 : Soutenir le déploiement du « sport sur ordonnance » et améliorer la formation et l'information des médecins traitants
• Proposition 11 : Instaurer un rendez-vous annuel pour fêter le sport et ses valeurs à travers le monde.
• Proposition 12 : Adopter une approche globale responsable en matière de prévention des substances dopantes et récréatives.
• Proposition 13 : Intensifier la mise en accessibilité des infrastructures et des services sportifs et encourager le sport partagé.
• Proposition 14 : Visibiliser les personnes en situation de handicap et imposer une couverture médiatique des grandes compétitions handisport
• Proposition 15 : Encourager le développement d'une offre de pratique à destination des séniors, en centrant l'activité sur le bénéficiaire.
• Proposition 16 : Lutter contre les stéréotypes dès l'enfance et encourager les jeunes filles et jeunes garçons à pratiquer tous les sports.
• Proposition 17 : Décliner les mesures favorisant la parité dans les instances dirigeantes.
• Proposition 18 : Permettre aux personnes trans de décider seules du genre de compétition ou de pratique et encourager les rencontres mixtes sans référence aux genres des personnes.

Télécharger la présentation "Bilans et impacts" PARIS 2018 Gay Games 10
Télécharger l'appel de Paris 2018 pour un sport plus inclusif


Source : www.sports.gouv.fr


Crédit photo : H.Hamon/MS



Minibus à disposition

BASICOMPTA®

Prochaine formation :
Lundi 11 mars 2019 à 18h
Inscrivez-vous !

Service Civique & Sport

Annuaire du sport 86

Rechercher