EDITO : 2019, année charnière…

Alors que nous sommes toujours en plein doute sur la manière dont le sport sera traité, et que nous plaçons beaucoup d'espoirs dans la mise en place de la nouvelle gouvernance, les défis qui se présentent à nous sont de plus en plus ambitieux et passionnants. J'aborderai dans cet édito deux sujets qui sont tout en haut des priorités.

Dans l'actualité délicate d'une protestation qui remet en cause les modes de représentation, nous avons l'opportunité de démontrer que le modèle démocratique du mouvement sportif permet à chacun de s'exprimer pleinement, dans un esprit de partage et d'intérêt général. Le mouvement olympique et sportif en est le garant, et nous porterons haut ces valeurs. Cela nous engagera, dans les jours à venir, à agir dans le cadre du grand débat national, afin de mettre sur la table les sujets d'intérêt collectif qui nous passionnent et qui sous-tendent nos engagements. Nous espérons pouvoir compter sur un maximum d'entre vous.

Le deuxième thème peut sembler lointain à certains, voire secondaire. C'est bien sûr celui de Paris 2024. Certes, les Jeux, c'est dans 5 ans. Pourtant, 2019 sera une année charnière. Serons-nous capables de mobiliser tout le mouvement sportif, sports olympiques, mais aussi et peut-être surtout sports non-olympiques, autour de l'objectif de faire des JOP Paris 2024 un évènement qui transformera durablement les comportements, pour développer toutes les pratiques sportives ? Serons-nous capables de convaincre ceux qui , aujourd'hui, ne voient dans le sport que les dérives du sport-spectacle et du sport-business de ‘intérêt du sport comme facteur de développement social et économique et de santé publique ? Le défi est grand. Compte-tenu des réserves de plus en plus grandes qui sont exprimées autour des Jeux Olympiques en général, serons-nous capables de démontrer au monde entier l'intérêt moteur que représentent les JO pour la pratique sportive sous toutes ses formes. L'exception française en matière de sport (nous sommes la seule nation où le mouvement sportif se décline sur les territoires) doit nous permettre d'atteindre ce but. Là est notre objectif majeur !

Une chose est sûre, aujourd'hui, un grand élan est en marche. Les vecteurs naturels du mouvement olympique sont bien présents. La semaine olympique portée par l'Éducation Nationale, se déroulera du 4 au 10 février prochains. De nombreux événements seront organisés dans les écoles, les collèges et les lycées. Vous trouverez dans cette newsletter, mais aussi sur notre site web, les informations concernant cet événement. Dans la Vienne, nombreuses sont les collectivités locales et territoriales qui ont exprimé leur souhait de participer à la Journée Olympique du 23 Juin. Sentez-vous sport, qui s'intègre dans la Semaine Européenne du Sport, permet en septembre de mettre l'accent sur l'universalisme du sport au moment où la plupart des saisons sportives débutent. La vraie question aujourd'hui, c'est comment transformer l'élan perceptible aujourd'hui en une action productive pour le développement de la pratique sportive, voire au-delà. Ce sera notre fil rouge en 2019.

Le Département de la Vienne, à la pointe du soutien des collectivités départementales à Paris 2024, tant par l'engagement de son Président Bruno Belin, représentant de l'Assemblée des Départements de France (AMF) au Comité d'Organisation des Jeux Olympiques (COJO Paris 2024) que par les actions qu'il mène dans le domaine du sport, organise ce samedi 2 février des assises départementales autour de la question de l'Héritage des JOP. Avec la présence du COJO représenté par Thierry Rey, que l'on ne présente plus, mais aussi de représentants du CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français) et du CPSF (Comité Paralympique et Sportif Français), les tables rondes permettront d'aborder autant le développement sportif que la place du sport dans son rôle sociétal et économique. N'hésitez pas à vous libérer en cette matinée de samedi pour participer à cet événement exceptionnel, qui marquera le lancement de l'opération « Terre de Jeux » dans la Vienne.

Inscrivez-vous par mail

Pour terminer cet édito, en cette fin de janvier, permettez-moi de vous présenter, au nom de l'ensemble du Comité Directeur et des salariés du CDOS de la Vienne, nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

L'ensemble des élus et des collaborateurs du CDOS seront toujours à votre service pour défendre et promouvoir les valeurs du sport, et pour vous accompagner dans votre engagement sportif.


Patrick GIRARD,
Président du CDOS de la Vienne

Minibus à disposition

BASICOMPTA®

Prochaine formation :
Lundi 11 mars 2019 à 18h
Inscrivez-vous !

Service Civique & Sport

Annuaire du sport 86

Rechercher